Comment trouver son premier investissement locatif avec l’aide d’une agence immobilière

Si vous voulez acheter un premier appartement pour le mettre en location, il va vous falloir une ou plusieurs personnes ayant déjà investi avant vous pour vous aider. En ce sens, quoi de mieux qu’une agence immobilière pour vous permettre d’amorcer un projet solide d’investissement locatif ?

Dans la suite de cet article, on vous aide à faire le point sur votre projet de premier investissement locatif.

Premier investissement : les critères à prendre en considération

premier investissement locatif
premier investissement locatif

Une agence immobilière sérieuse et compétente, va considérer avec vous les points suivants concernant votre projet d’investissement immobilier :

  • la rentabilité du bien : le loyer que vous allez obtenir est-il au moins supérieur à 70 % à la mensualité que vous allez rembourser à la banque ?
  • l’emplacement du bien : la règle d’or en immobilier. Si vous voulez un studio à un étudiant, vous n’allez probablement pas acheter un bien situé en campagne ou en périphérie de grande ville.
  • votre budget : on n’investit pas de la même manière selon qu’on dispose d’un budget de 50 000 € ou d’1 million d’euros. Cela aura un impact sur la zone géographique de votre futur bien mis en location.

 

Où acheter un appartement pour le mettre en location ?

Selon votre budget, gros ou petit, acquérir un appartement pourra se faire uniquement dans certaines villes ou quartiers. Par exemple, si vous avez un budget de 100 000 euros ou moins, vous pouvez oublier les centres villes de Paris ou Lyon.

Privilégiez plutôt des villes de taille moyenne comme Limoges, Saint-Etienne, Poitiers… Certes, ce sont des noms qui ne font pas rêver, mais les bonnes affaires y sont légion. Et le taux de rentabilité est souvent plus élevé que dans les grandes métropoles françaises.

Si vous avez plus de moyens, et que vous tenez absolument à investir dans de grandes villes comme Paris, vous pourrez toujours le faire dans des quartiers moins prestigieux que près des Champs-Elysées, par exemple. Il existe toujours de belles affaires à faire dans la capitale.

Et si nous parlons ici d’investissement classique, il y a aussi le modèle de location saisonnière qui subsiste toujours.

Note : si vous faites de la location résidentielle, nous vous conseillons de louer en meublé pour plus de rentabilité, et surtout pour obtenir un abattement fiscal de la part de l’État.

 

Comment investir dans le locatif saisonnier ?

Le locatif saisonnier reste une valeur sûre, en dépit de la crise du coronavirus que nous venons de subir. Au moment où nous rédigeons cet article, la vaccination progresse et les activités de loisirs reprennent, bon gré mal gré…

Ce qui fait que les touristes reviennent pour louer des appartements, chalets, gîtes, à la mer, à la montagne, ou encore à la campagne. La rentabilité est évidemment bien plus forte qu’avec un appartement loué à un étudiant sur l’année, par exemple. Vous pouvez facilement mettre votre bien en location sur Airbnb.

En contrepartie, ce type d’investissement se révèle plus chronophage. En effet, il faut assurer l’arrivée des vacanciers, faire le ménage, la remise des clés, etc. Vous pouvez toujours, si vous le souhaitez, déléguer le bébé à une agence, en contrepartie du versement d’une partie du loyer.

Voici ainsi détaillé, ce qu’il vous faut savoir pour effectuer votre premier investissement locatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *